Gard Provençal :: page d'accueil Gard Provençal :: page d'accueil
Chercher:
Les vins
Appellation
Lirac
    
 
 
 
 
 
 
 

La renommée du Lirac remonte au 17e siècle, même si de nombreux faits témoignent de l'existence des vignes sous l'occupation romaine. En effet, à ce siècle, le vin du vignoble de la Rive Droite du Rhône, le seul existant dans la vallée méridionale du fleuve, était apprécié des plus grandes amateurs des Cours Royales et des classes aisées de Paris. A la fin de ce siècle et au début du 18e, le vin produit à Lirac était mis en barrique et partait sur les plus grandes tables de France.

En 1804, la famille du Comte Henri de Régis de Gatimel hérite par mariages successifs d'un château à Lirac. Le domaine n'est pas très florissant : des céréales, quelques vers à soie et un modeste vignoble. En 1925, le Comte Henri de Régis entreprend de recréer le vignoble du domaine. Dans les années 30, il songe à créer une appellation qui à l'exemple d'autres AOC recevrait le nom du village central de la région de productrice. En octobre 1947, le décret est publié au journal officiel. Ce décret homologue l'AOC Lirac, Premier des Crus des Côtes du Rhône à produire des vins rosés, rouges et blancs.

L'AOC Lirac s'étend sur 4 communes : Roquemaure, Saint Laurent des Arbres, Saint Geniès de Comolas et Lirac. Situé au Sud de la Vallée du Rhône, sur la rive droite du fleuve, le vignoble décrit un anneau de 2000 hectares au coeur de la garrigue gardoise et de vestiges romains.

L'appellation compte 51 unités de productions. Cliquer pour les découvrir.

Le vignoble de Lirac bénéficie d'un climat typiquement méditerranéen, avec des étés chauds et secs, une pluviosité annuelle réduite et un ensoleillement moyen de 2700 heures par an. La typicité de ce climat est accentuée par le mistral.

L'appellation s'étend sur trois types de sols :
- Aux extrémités de l'aire, on retrouve des massifs calcaires où les érosions successives ont déposé en surface une pellicule d'argile rouge et de cailloutis.
- Le centre du vignoble est formé d'anciennes terrasses alluviales du Rhône composées de galets roulés et d'argile rouge, le tout posé sur un lit de sable.
- Les pentes de ces terrasses laissent apparaître des sables mêlés de petits galets provenant des éboulements successifs du terrain.

La diversité des sols de l'Appellation permet l'épanouissement de chacun des cépages et explique l'existence des trois couleurs des vins de Lirac.
- Les Lirac Blancs, issus d'une palette très vaste de cépages : le Grenache blanc, le Bourboulenc et la Clairette souvent accompagnés d'Ugni blanc, de Picpoul, de Roussanne, de Marsanne ou de Viognier. Chaque cépage tire sa complexité aromatique des sols de garrigue.
- Le Grenache, le Cinsault, la Syrah, utilisés dans l'élaboration des Lirac Rosés puisent leur rondeur et leur fraîcheur dans les terrains sablonneux
- Le Grenache noir, la Syrah, le Mouvèdre et le Cinsault utilisés pour l'élaboration des Lirac rouges s'enrichissent sur les plateaux argileux composés de gros galets roulés.
  L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
 
 Cliquer pour visiter ville,  village ou monument :: Sainte Baume Montfaucon Roquemaure Sauveterre Pujaut Tavel Lirac Saint Geniès de Comolas Laudun-l'Ardoise Saint Laurent des Arbres